Sabine et André en sabbatique
Des marins d'eau douce qui partent naviguer dans l'eau salée!


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Mes amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Mots clés

Rubriques


Sites favoris


Newsletter

Saisissez votre adresse email

Puerto Rico

Après une navigation d'environ 27 heures, nous arrivons à Mayaguez vers 11h30 le lundi 4 février pour faire notre entrée officielle à Puerto Rico. On doit se rendre en annexe au bord mais il n'y a pas de quai. On va donc sur la plage, il y a de grosses vagues, on débarque en catastrophe et le dinghy se rempli d'eau et de sable...on est tout mouillés, et en arrivant sur la plage, il y a 2 locaux qui nous souhaitent la bienvenue!!! Je croyais que c'était l'émission Les insolences d'une caméra....:)

On rencontre le douanier, il vérifie nos papiers et étampe nos passeports, tout est en règle. On repart donc vers Boqueron, à une quinzaine de miles nautiques de Mayaguez.

Boqueron, c'est le Myrtle Beach des Portoricains. Il y a une belle plage (déserte car c'est l'hiver pour eux, donc saison morte) et des restaurants et des bars...

 

On en profite pour faire le plein d'eau et de diésel. Il y a un nouveau bateau qui se joint à notre flotille, Marie et Claude, du catamaran Gulliver, nous serons donc 4 bateaux Canadiens à naviguer la côte sud de Puerto Rico.

Petite randonnée en dinghy à Isla Cueva, Parguera, c'est vraiment superbe!

 

Le village est petit mais coquet, très fleuri.

 

Isla Guilliguan, encore un endroit de villégiature pour les Portoricains:

On loue une voiture à Salinas, avec nos amis Marie et Claude, et on va visiter San Juan, la vieille partie, vraiment superbe.

Beau spott comme cimetière, vous ne trouvez pas?

 

La forteresse Castillo San Felipe del Morro, à couper le souffle!

La maison des lépreux

 

Le lendemain, on a pris la route panoramique et on s'est promené dans les montagnes, c'était magnifique.

 

On a dîné dans une plantation de café, super agréable et on a goûté des plats différents. Malheureusement, ce n'est pas la saison des récoltes (c'est en octobre et novembre) mais on a bien aimé notre visite quand même.

Étrangement, il y a beaucoup de feux de forêts ici, et ils laissent brûler tant que les habitations ne sont pas menacées.

 

On visite également le phare de Punta Tuna

 

La vue est superbe et cela donne une bonne idée des côtes très escarpées de Puerto Rico.

 

Nous n'avons pas eu le temps de visiter la fameuse Rain Forest, mais nous irons probablement sur notre retour. Nous devons continuer vers Culebra (îles vierges espagnoles).

 



Publié à 12:11, le 4/03/2013, Porto Rico
Mots clefs :
Page précédente
Page 11 sur 58